Le papier peint ne fait plus tapisserie

Oubliez le vieux papier-peint ringard au mur, aux motifs improbables. Le papier-peint est une tendance bien affirmée en matière de décoration murale. Face à la multitude de choix de coloris et motifs, le papier-peint s’impose comme un élément de décoration à part entière. Qui dit papier peint, dit collage sur une table à tapisser et respect des temps de trempage. Aujourd’hui, le papier évolue et propose des techniques de pose simplifiées.

papier peint capitonné

Le capitonné de Christophe Koziel

Les différents types de papiers peints

Le papier peint demande la location ou l’acquisition d’une table à tapisser et une décolleuse à papier peint, si vous avez du papier au mur. La pose du papier peint demande un peu de technique. Il est nécessaire de décoller le papier-peint, soit en détrempant le papier à l’eau ou avec des produits spécifiques, soit en louant une décolleuse pour un résultat immédiat. Ensuite, il est nécessaire de préparer le mur, en le lessivant.

Lors de la pose du papier-peint, la découpe des lés de papier peint doit être réalisée à l’avance. La colle est appliquée, bien à plat, sur le dos du papier peint, à l’aide de la table à tapisserie. Pensez à bien doser votre colle, en respectant les mesures indiquées. Il est important de mettre la juste dose de colle sur les lés, afin que la colle assez liquide ne salisse le sol de la pièce.

Les papiers peints traditionnels sont faits à base de papiers imprimés. L’épaisseur est le point important pour la pose d’un papier peint traditionnel. Plus le grammage est grand, plus le temps de trempage (c’est-à-dire d’attente entre la pose de la colle et la pose sur le mur) est long. Pour les papiers les plus épais, le temps d’attente est d’un quart d’heure. Le papier peint traditionnel est recommandé pour les chambres et le salon.

Pour les pièces “humides” comme la cuisine ou la salle de bain, vous pouvez opter pour un papier peint vinyle. Facile d’entretien, un simple coup d’éponge suffit pour éliminer résidus et salissures. Le papier peint est enduit d’une couche de PVC.

L’intissé est une révolution en matière de papier peint. A la base, ce papier blanc a été conçu pour masquer les imperfections des murs, lors de la rénovation d’une pièce et éviter l’application de couches d’enduit de lissage et le ponçage. Aujourd’hui, le papier peint intissé se décline sous une vaste gamme de couleurs et de motifs. L’intissé est très facile à poser : il suffit d’appliquer la colle sur le mur, de poser les lés et de couper en haut et en bas du panneau, avec un cutter. La décoration peut donc être changée en un tour de main, car l’intissé se décolle en un seul pan, en tirant du haut vers le bas.

Osez les imprimés sur vos murs, grâce au papier peint

En matière de décoration murale, le papier peint peut être uni mais également à motifs. Chaque pièce peut avoir son univers. Les chambres peuvent se doter de papiers peints aux tons gris ou pourpres, avec des motifs à tendance baroque. Pour les enfants, le papier peint offre de multiples possibilités, grâce aux motifs en lien avec ses centres d’intérêt : une couleur par pan de mur, une décoration avec une frise murale ou des stickers…

stickers papier peint

Pour le salon, chaque ambiance peut avoir son papier peint. Si vous souhaitez instaurer une atmosphère zen, vous pouvez opter pour des couleurs nature comme le vert ou le taupe. Le papier à motif bambou ou à inscriptions japonaises peut parfaitement asseoir ce type d’ambiance.

Les commentaires sont fermés.